(Tribune des élus de l’opposition, à paraître dans Gleizé Magazine – janvier 2108)

Notre maire ne badine pas avec le règlement : c’est lui qui fixe l’ordre du jour des conseils municipaux, c'est lui qui mène les débats, qui donne et reprend la parole, et c'est lui qui décide ce qui figure ou non dans le PV officiel.

Pour l’opposition, le règlement intérieur du conseil municipal ne prévoit que 3 « questions orales » par an (janvier, mai et octobre). Alors pour jouer pleinement notre rôle et faire vivre le débat démocratique, nous utilisons d’autres moyens : l’Écho du citoyen, bulletin papier distribué chaque année dans toutes les boites aux lettres ; la Lettre de GCS, bimensuelle, délivrée par mail aux abonnés ; et enfin un site internet et une présence sur les réseaux sociaux.

Curieusement, alors que l’opposition n’a pas l’initiative en conseil municipal, c’est M. de Longevialle qui vient lui-même évoquer nos écrits. Il nous reproche de tenir des propos malhonnêtes et insiste pour que nous « corrigions » les passages le mettant en cause. Pourtant les faits sont là. Nos affirmations reposent sur des documents officiels, ou sur des articles de presse. Bien sûr, nous ne nous laissons pas intimider, et continuons à défendre haut et fort l’idée qu’une autre politique municipale est possible. C’est à ça que sert l’opposition !

Nous souhaitons à toutes les Gleizéennes et à tous les Gleizéens une très bonne année 2018.

Alain Gay, Ghislaine Julien, Bernard Leblond et Saliha Mezghiche, élus de Gleizé citoyenne et solidaire (contact@gleizecitoyenne.fr)